Open menu
À PROPOS DE MITSOU X BONLOOK
Mitsou partage avec nous l’inspiration derrière ses deux designs, Coco et James.
Comment décrirais-tu ta collection en collaboration avec BonLook?
Je voulais des lunettes qui vont bien à tous les types de teints. Des formes et des couleurs qui donnent un look rayonnant. On a souvent la mauvaise habitude de magasiner nos lunettes maquillée et coiffée. On oublie qu'on porte nos lunettes au réveil et avant le coucher, souvent démaquillée avec une couette sur la tête. Quand les montures sont trop marquées, cela peut donner un air sévère. Je voulais un style de lunettes qui donne de l'éclat à toute heure du jour.
Pourquoi les noms « Coco » et « James »?
Ce sont les noms de mes deux chats adorés... tout simplement. Coco et James sont des havana brown. Frère et sœur, ils sont inséparables. Ils font partie de notre famille depuis presque quatre ans. J'aime leur douceur et leur caractère à la fois. Après les noms de mes filles, je dirais que ce sont les deux prénoms que j'utilise le plus souvent ensemble.
Comment décrirais-tu ton style personnel?
Je dirais rock chic. J'aime la mode décontractée et edgy à la fois.
As-tu l'impression que ton style a changé ou évolué dans les dernières années?
Oui, c'est certain. Il y a une chose qui a beaucoup changé avec les années : c'est que j’ose davantage porter des vêtements colorés. Je porte beaucoup plus de couleur qu'avant. Et cela, c'est grâce à mes stylistes qui m'ont emmenée ailleurs. Elles m'ont fait délaisser le noir que je portais à tout coup. Je porte des vêtements que je n'aurais jamais osé porter sans leur input, comme le jaune banane. C'est fou comme la couleur fait réagir. J'ai toujours des compliments quand je porte des looks colorés...
Si tu ne pouvais que garder trois morceaux de vêtements ou accessoires dans ta garde-robe, que choisirais-tu?
Définitivement un soutien-gorge! Mais sans blague, il n'y a rien de mieux qu'un jean qui fait bien. J'adore les skinny jeans taille haute. On peut les porter de tellement de façons : de décontracté à chic, de hippie à rockeur. Tout se porte avec un jean.
Travailles-tu sur des projets spécifiques présentement? Quels sont tes plans pour les prochains mois ?
La radio reste ma priorité. J'anime Mitsou et Jean-Philippe à Rythme FM tous les midis de la semaine. Je dirige mitsoumagazine.com et mitsouboutique.com, une plateforme média qui ne cesse de grandir grâce à une équipe exceptionnelle. Disons que cela m'occupe beaucoup. Je suis passionnée d'écriture et de tout ce qui touche les contenus. Cela me fascine. Je dirais même que l'écriture demeure ma plus grande passion. Écrire demeurera toujours mon moyen de communication préféré. C'est aussi thérapeutique! De plus, grâce à Salut Bonjour, j'ai la chance de rejoindre les gens par le biais de ma chronique Tendances. Évidemment, je continue de travailler au sein du Groupe Dazmo, l'entreprise qu'on a fondée, Iohann, mon chum, Andrew et moi il y a plus de 20 ans maintenant. Et finalement, j'agis à titre de porte-parole auprès de la Fondation du cancer du sein du Québec. Ce rôle me nourrit énormément depuis plus de 13 ans.
Destination de voyage préférée?
Mes derniers coups de cœur : Singapour pour l'architecture, Copenhague pour les paysages surprenants et la Havane pour la culture, les décors des années 50 et la chaleur des Cubains.
Ce qui joue en boucle dans ta liste de lecture musicale ces temps-ci?
Avec mes filles, on donne dans le hip-hop avec Drake et Tyler, The Creator. Sinon côté québécois, je ne me lasserai jamais d'écouter Ariane Moffatt, Pierre Lapointe et Loud.
Qui sont tes icônes de style?
Kate Moss pour son attitude, Grace Kelly pour son chic et sa classe et Drew Barrymore pour son aisance, son humour et son accessibilité.
Designers préférés?
Isabel Marant, Anine Bing et Rachel Comey. Leur style me rejoint parfaitement.
Discussion autour d'un champagne, d’un rosé ou d’un café?
Pourquoi ne pas faire durer le plaisir? On commence par le café et on finit avec le champagne!
Brunch ou souper?
Je ne suis pas fan des brunchs. On a toujours trop faim quand on arrive, et puis on est toujours trop plein quand cela finit. Je suis définitivement plus du type souper.
loading